J’ai testé pour vous lors des journées du patrimoine « Nature et Lumières » au Parc de la Clef , un événement labellisé Nouvelles Renaissances par la Région Centre Val de Loire. 

 

Cour du Parc de la Clef (28)

Afin de profiter de l’heure dorée, je me présente avec une bonne heure d’avance à à Marville-les-Bois (28). A peine franchi le portail,  apparait une superbe enfilade de rhododendrons ponctuant la base d’une romantique façade gris bleuté. Un couple d’oies en goguette me salue de quelques cris, je découvre un vaste espace verdoyant où s’affairent bon nombre de personnes. Laissant de côté sa brouette l’un d’entre eux se dirige vers moi avec empressement. Pierre Rigaut, propriétaire aux multiples savoirs . Propriétaire depuis 2005 de cette demeure campagnarde du XIXe siècle nichée entre Dreux et Chartres, Pierre Rigaut explique l’avoir confiée à l’association « le parc de la clef, OR-K-IDEE » par un bail à commodat.

 

 

 

 

 

Cours de taille et de plantation, visites, stages de formation aux Compagnons du Devoir, approches de thérapies, tout fonctionne dans un esprit de partage, de stimulation de la biodiversité poursuit ce passionné volubile. Outre une pépinière de végétaux très diversifiée, le parc recèle de nombreuses plantes  aux vertus thérapeutiques. Pharmacien diplômé de la Faculté de Paris, Pierre Rigaut propose donc en parallèle de nombreux ateliers afin d’en présenter les limites et bienfaits… qu’il m’offre de découvrir dans une tisane de bienvenue prestement concoctée par ses soins !

 

 

 

Sculpture d’Alain Pers

Rencontres magiques avec le temps, la lumière et le monde. Dressées dans le jardin, les sculptures poétiques d’ Élisabeth Oulès  déploient vers le ciel leurs plis rouillés par l’air d’un temps au cœur duquel jouent également les incroyables horloges lumineuses d’ Alain Pers. Présentées dans la charmante serre ancienne trônant au milieu de la roseraie, ces  objets aussi précieux que silencieux illustrent de variations lumineuses « un temps à voir et penser » précise leur créateur. Nacre sur fer forgé, arbres porteurs de calligraphies puis insolite succession de pieds dorés à la feuille m’entrainent tour à tour vers l’orient à la fois réel et rêvé du plasticien Jean Marc Vachter.

 

 

 

 

 

 

 

 

La soirée hommage à Hildegarde von Bingen . Métamorphosé en gentilhomme, longue redingote noire, bicorne à la main, le Maître des lieux lance ensuite la soirée dédiée à Hildegarde von Bingen.  Inspiré d’une iconographie de cette moniale visionnaire à la fois musicienne, médecin, naturaliste et peintre, le jardin symbolique se prête à une expérience spirituelle faite de danse et de poésie. Puis tombe la nuit, et la robe de la danseuse se pare de mille feux afin de nous conduire vers le spectacle hommage au végétal imaginé par Marc Joseph Sigaud.   Imprégné des visions célestes d’Hildegarde, ce magicien du virtuel vient parer de lumières, de chants lyriques et d’effets spéciaux les façades de la demeure aux volets clos. Au royaume des fées dansantes rien d’impossible et, après moultes visions d’une céleste beauté, la nôtre retrouvera au final la clef du monde de cette grande mystique du XIe siècle au destin hors du commun!

 

 

 

Mapping de Marc Joseph Sigaud

EN CONCLUSION

Un lieu empreint de bonnes énergies, de sérénité, d’élégance et d’harmonie à l’image de son propriétaire ! Vivez une rencontre inédite avec la nature et la biodiversité du 1er avril au 30 octobre, courrez à la fête des plantes de printemps début juin, prenez rendez-vous avec Pierre Rigaut  et pensez à vous équiper confortablement pour parcourir ces 4 ha au cœur du Thymerais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS

https://www.clodelle45autrement.fr/

PHOTOS AUTREMENT AVEC CLODELLE  

http://clodelle45photos.fr/

https://twitter.com/ClaudineClodell

https://www.facebook.com/Clodelle45Autrement

https://www.facebook.com/Clodelle2

https://www.instagram.com/ClaudineClodelle/

 

 

Fermer