En 2010, l’Unesco inscrivait le « repas gastronomique des Français » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Cette reconnaissnace, fruit d’une démarche portée par l’IEHCA (Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation et l’Université François Rabelais de Tours valorisent ainsi une
pratique sociale coutumière française. Pour la première fois et au plus haut niveau la gastronomie, la cuisine étaient très officiellement reconnues comme faisant partie de notre culture, comme des éléments de notre patrimoine. Ce sont les « Nouvelles Renaissances » du repas gastronomique des Français qui, avec le mariage des mets et des vins et la conversation à table, constituent cet
art de vivre auquel nous sommes si justement attachés et qui contribue au renforcement du lien social et au bien être ensemble dont nous avons tous tant besoin. Avec son inscription au patrimoine de l’humanité, la
gastronomie a changé de nature.

Fermer