La Saison d’Art 2024 au Domaine de Chaumont : la visite à ne pas louper !

Jusqu’au 27 octobre, évadez-vous le temps d’un week-end pour une exposition d’art exceptionnelle entre parc et château.

Publié le

Saison d’Art 2024 : pourquoi on y va ?

Dans le Loir-et-Cher, le Domaine de Chaumont-sur-Loire est un véritable trésor du patrimoine. Chaque année, une ambitieuse Saison d’art est organisée. Pour cette édition 2024, 15 artistes venus de tous horizons ont été invités. Entre jardins, architecture Renaissance et sculptures contemporaines, l’art se vit aussi au grand air ! Du château aux dépendances en passant par le parc de 35 hectares : pour l’évènement, le domaine se transforme en lieu d’exposition. L’occasion de voir l’art contemporain d’un autre œil grâce à un parcours inédit et poétique.

À lire aussi : Saison d’art

Au parc historique : des œuvres folles et envoûtantes parsemées ici et là

Le parc de Chaumont se transforme en mode onirique où éclosent de tous les côtés des installations fantastiques créées spécialement pour l’occasion. Pour une balade pleine de mystère, commencez par admirer la grotte géante et monstrueuse de Miquel Barceló. Bifurquez ensuite vers les silhouettes en bronze de Prune Nourry avant de vous laisser surprendre par les sculptures en lave de Denis Monfleur. Continuez votre promenade et arrêtez-vous devant les photographies d’Anne et Patrick Poirier. Au détour d’un bosquet touffu, les œuvres de Vincent Barré, Olga Kisseleva et Bernar Venet vous attendent également.

Au château : une série de peintures lumineuses

Cette année, la saison d’art 2024 met en lumière le peintre Vincent Bioulès. Fasciné par les paysages du littoral, cet artiste contemporain présente une quarantaine de toiles dans les pièces du château. Entre ombres puissantes et couleurs éclatantes, son travail se démarque par ses incroyables panoramas du Sud baignés de lumière méditerranéenne.

Dans les galeries : la nature à l’honneur

Dans la Galerie basse du Fenil, prenez l’escalier pour admirer l’installation saisissante aux mille couleurs de Damien Cabanes. À quelques pas, faites un détour dans la Galerie haute du château où l’installation de Karine Bonneval rend hommage à la beauté des pollens. Enfin, prenez la direction de la galerie du Porc-Épic où Pascal Oudet plaide pour la survie des arbres avec son installation « Laissez entrer le soleil ».

Dans les dépendances : des œuvres oniriques surprenantes

L’art contemporain s’épanouit aussi dans les dépendances ! Sous l’Auvent des Écuries s’impose l’étonnante sculpture « Le Locataire » de Gloria Friedmann. Du côté de la Grange aux abeilles est suspendue dans les airs l’œuvre « Oxygen » de Pascale Marthine Tayou. Terminez votre visite à la Tour de Diane en vous enfonçant dans les sous-sols du château : l’installation de l’artiste japonais Kôichi Kurita habite les lieux.

Le + : une visite découverte inédite à travers tout le domaine de Chaumont-sur-Loire
On y va pour admirer les œuvres contemporaines de peintres et de sculpteurs de renommée internationale et mettre tous vos sens en éveil

Vos sorties de “Actus” [Nouvelles Renaissance(s] en Centre-Val de Loire] (retour à l'accueil) Voir + DINSPIRATIONS “Actus”